Actualités congrès : les brèves synthèses

  • One insula: different worlds

    Congrès IASP 2016

    TOPICAL WORKSHOPS TUESDAY SEPTEMBER 27 Quel est le rôle de l’insula dans la physiopathologoie de la douleur ? L'insula humaine comprend plusieurs types de corticales avec cytoarchitecture dissemblables et des fonctions différentes, assurant une intégration massive d'entrée externe et interne. Le Posterodorsal Insula and adjacent Medial Operculum (PIMO) contient des zones de réception somatiques qui recueillent jusqu'à 70% de l'apport...
  • Technical challenges and analgesic effects of non-invasive cortical stimulation of non-motor Areas

    Congrès IASP 2016

    (D'après la communication de Daniel Ciampi de Andrade) Daniel Ciampi de Andrade a axé sa communication autour du développement des techniques d’amélioration de l’efficacité antalgique des stimulations non invasives (rTMS et tDCS). Concernant la rTMS, la forme de la bobine permet de modifier la profondeur de stimulation sans risquer de provoquer d’effets secondaires (crise d’épilepsie, douleurs du scalp, lésions…). La...
  • The need of novel targets for non-invasive brain stimulation in chronic pain: beyond (and behind) the motor cortex

    Congrès IASP 2016

    (D'après la communication de Luis Garcia-Larrea) Luis Garcia-Larrea a décrit dans sa communication les bases physiologiques et la justification de l’utilisation de la stimulation d'autres cibles corticales que le cortex moteur chez l'homme et chez l’animal. Rappelant que l’effet antalgique de la rTMS est souvent retardé, qu’elle est plus efficace en postéro-antérieur qu’en latéro-médial, et que la répétition des sessions...

Pages


Revue de presse : les analyses d'articles

Pages

Editorial

Dans un certain nombre de cas, les douleurs chroniques peuvent revêtir un caractère résistant aux thérapeutiques médicales bien conduites. On parle alors de douleurs réfractaires pour lesquelles, si certains critères d’indication sont réunis, peuvent être envisagées des techniques dites invasives, c'est-à-dire utilisant un procédé thérapeutique nécessitant un passage dans l’organisme hors les voies orales et parentérales.

Ces techniques existent depuis de nombreuses années pour le traitement des douleurs chroniques. Historiquement, les techniques d’interruption des voies nerveuses supportant la nociception ont été introduites avant même l’avènement des antalgiques modernes.  [...]

Éditorial rédigé par le Dr. Michel Lantéri-Minet et le Pr. Patrick Mertens

Avec le soutien institutionnel de Medtronic France

Agenda congrès

  • Du 28 au 30 mars 2018 -  Congrès de la SFNC
  • Du 14 au 15 mai 2018 -  Congrès de la SFNM
  • Du 7 au 9 juin 2018 -  Congrès de la SFCR
  • Du 12 au 16 septembre 2018 -  Congrès IASP
  • Du 14 au 16 novembre 2018 -  Congrès de la SFETD

Site de la Société Française de Neurochirurgie

« Créée en décembre 1969 par Jean Pecker, la Société Française de Neurochirurgie compte ajourd'hui environ 250 membres [...] »

Accéder au site internet de la Société savante

Comité scientifique

Un board d'experts coordonné par

Dr Michel Lantéri-Minet
Département Douleur, Hôpital Pasteur, Nice
Pr Patrick Mertens
Service Neurochirurgie, Hôpital Pierre Wertheimer, Lyon

Dr Renaud Bougeard
Clinique du Val d'Ouest, Ecully
Dr Gabriel Carvajal
Centre Paul Papin, Angers
Dr Alix Dousset
Médecin généraliste, algologue, Hôpital Saint-Joseph, Marseille
Dr Denis Dupoiron
Centre Paul Papin, Angers
Dr Aurélie Leplus
Service de Neurochirurgie, Hôpital Pasteur 2 CHU de Nice
Dr Marc Lévêque
Service de Neurochirurgie, Hôpital Universitaire de la Pitié-Salpêtrière
Dr Sylvie Raoul
Service de Neurochirurgie, CHU de Nantes