Vous êtes ici

Éditorial

Dr. Michel Lantéri-Minet, Pr Patrick Mertens

Dans un certain nombre de cas, les douleurs chroniques peuvent revêtir un caractère résistant aux thérapeutiques médicales bien conduites. On parle alors de douleurs réfractaires pour lesquelles, si certains critères d’indication sont réunis, peuvent être envisagées des techniques dites invasives, c'est-à-dire utilisant un procédé thérapeutique nécessitant un passage dans l’organisme hors les voies orales et parentérales.

Ces techniques existent depuis de nombreuses années pour le traitement des douleurs chroniques. Historiquement, les techniques d’interruption des voies nerveuses supportant la nociception ont été introduites avant même l’avènement des antalgiques modernes. Par la suite, l’approfondissement des connaissances anatomiques, physiologiques, et physiopathologiques de la nociception et de la douleur, ainsi que les avancées technologiques ont permis la mise au point et le développement de nouvelles approches thérapeutiques moins agressives.

Deux grandes approches thérapeutiques utilisant des dispositifs implantables ont vu le jour :

  • d’une part les techniques dites de neurostimulation, qui consistent à appliquer un courant électrique paramétré sur le système nerveux périphérique ou central afin d’influencer les réseaux neuronaux modulant la nociception et la perception douloureuse ;
  • d’autre part, une approche parfois complémentaire, de mise en place d’infusions d’antalgique dans un secteur situé au pourtour du système nerveux (dans l’espace péri ou sous-dural voire intra-ventriculaire) permettant d’amener les molécules antalgiques au plus près de leurs sites récepteurs et de les rendre ainsi potentiellement plus efficaces.

Le site InfoDouleurNeuromodulation est une source d’informations permettant aux professionnels de santé intéressés d’obtenir les clés principales nécessaires à la connaissance des indications et à la sélection des patients en vue de ces thérapeutiques. Cette étape d’évaluation initiale des patients est tout à fait cruciale et garante directement de la qualité des résultats antalgiques obtenus avec ces techniques.

Des informations pratiques décrivant les matériels implantables, leur mise en place et leur utilisation, ainsi que le suivi des patients qui en bénéficient sont particulièrement détaillées.

Les rapports avantages/inconvénients et bénéfices/risques de ces différentes procédures sont particulièrement mis en exergue. Ils doivent alimenter les échanges avec le patient lors du choix thérapeutique.

Des conseils sont, également, délivrés qui peuvent être utilisés dans le cadre de l’éducation thérapeutique des patients et de leur entourage. L’impact de ces thérapeutiques dans la vie quotidienne est décrit         

Une rubrique permet également de répondre aux questions les plus fréquentes que peuvent se poser les professionnels de santé face à leurs patients, soit en phase de sélection, soit en phase de suivi à long terme de ceux-ci.

Nous espérons que cet espace permettra aux professionnels de santé de se familiariser avec ces approches thérapeutiques, souvent innovantes, utilisant des dispositifs implantables et de répondre aux questions pratiques qu’ils peuvent se poser face à ces matériels et aux patients en bénéficiant.

Dr. Michel Lantéri - Minet
Département Douleur, Hôpital Pasteur, Nice

Pr Patrick Mertens
Service Neurochirurgie, Hôpital Pierre Wertheimer, Lyon